Agenda

Célébration eucharistique
chaque samedi à 18h30.
(sauf pendant les vacances d’été)

Dimanche 24 décembre à 18h30
Messe de la Nativité

 

HOMÉLIE
Textes du 26ième dimanche du temps de l’Église :

« Amen, je vous  le déclare les publicains et les prostituées vous  précèdent dans le Royaume de Dieu», Il y a toujours un côté provocateur dans les paroles et les gestes  de Jésus. Et il est vrai que cette petite phrase de l’Évangile a eu bien du succès Elle est restée  gravée  dans  les mémoires et elle souvent lancée  comme un reproche :

« Tous  ces gens-là,  toutes ces personnes qui sont comme  le rebut  de la société, vous précéderont dans  le Royaume des  Cieux  >>.  

Elles aussi  sont appelées  à  être  aimées  de Dieu  comme nous. Et les  évangiles permettent d’en  vérifier la justesse. L’exemple le plus  fort  nous  vient de  saint Luc  qui  rapporte la  parole  de  Jésus au  bon  larron   : « aujourd’hui, tu seras  avec moi dans le paradis >>.

Pourtant ce condamné n’était lui, ni publicain, ni romain, mais c’est pire et il le   reconnaît lui-même : « pour  nous, c’est  juste : après  ce que nous  avons  fait, nous  avons ce que nous  méritons ». Mais  lui, Jésus, il n’est   pas  coupable. Nous   pouvons continuer notre  enquête   dans  les  évangiles et inventorier les  autres  bénéficiaires des premières places  dans  le Royaume de Dieu  : nous  y trouverons la  Samaritaine et  ses  compatriotes qui  ne  croyaient pas  au Dieu d’Israël, puis  Zachée et Matthieu l’évangéliste, un publicain, un collecteur d’impôts à la solde  de  l’occupant romain, la  pécheresse pardonnée et  le  centurion romain qui au pied  de la Croix reconnut en Jésus le Fils  de Dieu. Tous ces païens, ces non-juifs, ces personnes non  fréquentables par la société juive  sont  représentées par le premier fils de la parabole : ils  ont cru à la parole  du Christ à qui ils  ont  donné  leur  foi, ils se sont convertis et sont  venus  travailler à la vigne  du Seigneur. Ce que Jésus veut  nous  dire dans cette parabole, c’est  que ces hommes et ces femmes souvent baptisés par Jean­ Baptiste  sont  pour  le Seigneur Jésus  des modèles de foi. Ils ont eu d’abord une vie en opposition complète avec celle  que propose le message de l’Évangile, puis  ils se sont convertis et ils sont  passés  à l’acte, à l’acte  de foi en vivant, en mettant en pratique la parole   du   Seigneur.  Vivez   ce   que   vous   croyez.   L’acte  de  foi   est   une   pratique quotidienne de l’Évangile et pas seulement une présence dominicale d’une  heure  dans une église.   Aussi  en  recueillant  le  message  permanent  de  cet   évangile, il  nous appartient  de   nous    interroger  chacun  personnellement  : auquel des   deux   fils ressemblons-nous. Auquel pouvons-nous nous  identifier ? Sans doute  aux deux, car il Y  a un  peu  des  deux  dans  chacune de nos  existences. Alors  accueillons à  nouveau l’appel qui nous  est  adressé  à la  fin  de  chaque Eucharistie : « Allez  dans  le  monde entier… allez  travailler à la vigne  du  Seigneur, avec  le même  état  d’esprit que  Jésus, dont il nous était dit dans l’épître au Philippiens, comme il a répondu à l’appel de son Père et des hommes ses frères. Allez dire votre baptême au milieu des hommes, dans tout ce qui fait la vie et les problèmes du monde d’aujourd’hui, même si nous n’avons pas de réponses immédiates à proposer  N’enfermons pas l’Évangile dans le tabernacle des églises. Osons  prendre le risque  de la foi et de la contradiction. Le Seigneur est avec nous jusqu’à la fin des temps, il nous aidera forcément à répondre  aux défis du monde d’aujourd’hui qui sont  différen1s mais pas pires  que ceux d’hier. N’ayons pas peur, il nous  a fortifiés  et confirmés  dans la foi de l’Église  par son Esprit  pour  nous envoyer à sa vigne. Alors mettons chaque jour en actes le peu de l’Évangile que nous avons compris  et écoutons  le Seigneur Jésus  nous  dire dans le cœur à cœur de la prière comme à Matthieu le publicain : « Viens, suis-moi, sois fidèle aux promesses de ton baptême ».

Amen

P. Michel Joguet s.j.

Un livre à lire – Une soirée pour échanger

Le Prochain Livre

Le jeudi 18 janvier 2018
de 18h30 à 20h

LIVRES DÉJÀ LUS

Jeudi 9 novembre 2017
Le 26 septembre 2017

Le 11 juillet  2017

Le 13 juin  2017

Le  16 mai 2017

le 24/2/2017

le 19/01/2017

le 07/12/2016

le 29/10/2016